SPORTS

Préparation F.C Nouadhibou
Les supporters rassurés

Par, Mohamed O. Feïly dit Antar

Toujours dans le cadre de sa préparation, l'équipe de F.C Nouadhibou a livré la semaine dernière, deux matchs au Complexe du Stade Olympique contre le Ksar et Nasr Sebkha.
La première rencontre s'est achevée sur le score de 2 buts à 1, en faveur des Stéphanois. Ce match a été suivi par un public très nombreux. Certains pour superviser l'équipe de Nouadhibou, d'autres pour suivre le renouveau du Ksar. La première mi-temps était très équilibrée.
Les jeunes de Nouadhibou, qui se cherchent encore, ont eu affaire à une solide résistance des jeunes du Ksar. Cette situation n'a pas facilité le jeu bien léché, pratiqué par les coéquipiers de Dena. Khouna, très excentré sur le flanc gauche, ne parvenait pas à se soustraire du marquage du revenant Moussa Coulibaly.
Pour trouver la faille dans la défense ksaroise, Moussa Ould Ghassoum a fait tourner son effectif, afin de trouver la bonne formule. Il y parviendra à la dixième minute, en prenant à revers la défense du Ksar. Menés très tôt par 1 à 0, les joueurs de Mohamed Salem Ould Harouna, dit Sneïdry, qui opèrent par contre, tenteront de réagir.
Le jeune Ould Taya, après plusieurs incursions, parviendra à égaliser avant la mi-temps grâce à un lob astucieux. C'est sur ce score de 1 partout que les deux équipes iront aux vestiaires.
Après la pause, les joueurs de F.C Nouadhibou ont pris un léger ascendant sur les Ksarois. Mais la précipitation et le manque de maîtrise des attaquants ont gâché les nombreuses occasions. Avant la fin du match, l'attaquant de F.C Nouadhibou, tout seul devant le gardien ksarois, parvient à marquer le deuxième but.
Le deuxième match qui a opposé F.C Nouadhibou à Nasr de Sebkha, s'est terminé sur un score nul. Nos deux représentants en Coupes d'Afrique des Clubs ont livré un match de haut niveau. Après un round d'observation entre le premier et le deuxième du championnat de l'année dernière, la rencontre est devenue plaisante. Les spectateurs qui ont assisté à ce choc sont repartis satisfaits de la prestation des deux équipes.
Le F.C Nouadhibou qui va faire sa sortie vendredi prochain au Complexe du Stade Olympique contre l'Olympique du Niger, a rassuré ses supporters. Néanmoins, Moussa Ould Ghassoum devrait revoir la finition, grand problème de l'équipe. Les attaquants pêchent dans le dernier geste. La défense très lourde au niveau de l'axe central doit être plus vigilante, surtout à la défense en ligne, qui est souvent un piège pour l'équipe qui la pratique. La récupération et l'occupation du terrain sont aussi à améliorer.
Si tous ces paramètres sont revus, ce que ne manquera pas de faire Ghassoum, on peut dire que l'équipe sera prête pour son rendez-vous.

FIFA-Mauritanie
Don de 500 ballons.
Mohamed Ben Hammam a procédé mardi dernier à la remise officielle de 500 ballons de football aux responsables du CNP. Ces ballons qui sont destinés à la petite catégorie, entre dans le cadre d'un don de la FIFA de 150.000 ballons destinés aux pays africains. La Mauritanie a bénéficié de la première tranche et devra recevoir 500 autres ballons au cours de l'année.
Il faut signaler que ces ballons étaient déjà en possession de l'ancienne fédération mauritanienne de football, qui les a remis, à sa démission, au Président de la Ligue Nationale de Football, M. Aziz Kabage. Ce dernier avait pris le soin de les enfermer dans un magasin jusqu'à l'inauguration du Complexe du Projet Goal.

L'ASC Ksar
De bonnes volontés se manifestent
Dans le cadre de sa préparation en vue du championnat de 1ère division, l'association sportive du Ksar a reçu un jeu de maillots complet, du groupe BRAEM FRERES S.A, représenté par M. Bacquart Ould Mohamedou El Moctar, Représentant et consultant pour la Mauritanie. La cérémonie s'est déroulée au stade du Ksar, en présence du Président du club, M. Sidi Ould Heïba, Veten Ould Moulaye et Ahmedou. Les responsables du club se sont félicités de ce nouveau partenariat qui vient à point nommé avant le démarrage du championnat. Ils espèrent que ce genre de geste se multipliera pour que le club puisse repartir d'un bon pied. On se rappelle, que l'ASC Ksar avait sombré par faute de sponsor, il y a quelques années. Aujourd'hui, c'est un groupe de jeunes qui essaient de donner un nouveau souffle au club. Sur le terrain l'équipe se prépare activement sous la conduite de Mohamed Salem Ould Harouna dit Sneïdry, secondé par Abdel Kader N'Daw et Mada Falily.
L'équipe est composée d'un amalgame de jeunes et d'anciens. Abou Sidibé, Ould Yali et Moussa Coulibaly font leur grand retour au Ksar. Ils sont chargés d'encadrer sur le terrain la nouvelle génération. Cheikh Ahmed, le gardien expérimenté des Mourabitounes a été appelé par les responsables du club. Quelques jeunes issus de l'école de football feu Cheïkha Ould Bodiya font, pour la première fois, leur apparition au haut niveau.
Les séances d'entraînements sont redevenues le rendez-vous de tous les Ksarois. Dirigeants, supporters, anciens joueurs, tout le monde se cotoient pour apporter sa contribution.
Mohamed Salem Ould Harouna n'a rien perdu de son style, ni de sa manière d'ameuter les jeunes. Les injonctions se suivent et le spectacle gagne en intensité. En ville, dans le vieux quartier, le sujet de conversation est le même. Le retour du Ksar parmi l'élite préoccupe tout le monde. Le Coop des supporters se forme autour de figures emblématiques, tels Ghaïthy Ould Abdel, Tahara, Ould El Housseïn, etc.
Cette euphorie qui gagne tout le monde ne peut que rejaillir positivement sur le football national qui a tant besoin d'un nouvel élan.

Basket

On hésite et les joueurs vont au ...hand-ball

On s'active au siège de la fédération mauritanienne de Basket-ball pour préparer le démarrage de la saison sportive, qui a accusé un grand retard cette année. Il a été fixé, selon les responsables de la fédération, pour le 21, 22,et 23 du mois de février courant. Les formalités d'inscriptions des équipes ont déjà commencé. Selon toujours les mêmes sources, plus aucun retard ne sera accepté. Malgré toutes ces affirmations, personne ne semble vouloir croire à cela. Les joueurs, impatients de démarrer la nouvelle saison, s'adonnent même au hand-ball.
En effet, l'ensemble des équipes de hand-ball se sont formées autour de joueurs de basket. Ahmed Vall, Nagi de la Douane et autres. On compte même des entraîneurs de basket dans ces équipes. Les basketteurs se sont retournés sur cette discipline par défaut.
Les responsables de la fédération doivent prendre les mesures qui s'imposent pour combler ce vide auquel le public n'a jamais été habitué. On commence réellement à se poser des questions sur l'avenir de cette fédération qui nous a appris, par le passé, à croire au renouveau de notre basket national. Le Colonel N'Diaga Dieng devrait refaire une revue d'effectif pour faire bouger les meubles.

Aîoun - Basketball
Les préparatifs vont bon train
La ligue nationale de Basket-ball se prépare activement pour participer cette année au championnat inter-ligue de basket. Plusieurs équipes ont été mises sur pied dans les différentes catégories. Un entraîneur a été recruté de Nouakchott pour diriger les équipes. Il s'agit de vieux Gueye, très connu dans le milieu du Basket-ball. Il sera chargé de mettre sur pied des équipes compétitives à tous les niveaux. Le stade qui se trouve au Centre de jeunesse, a été équipé de planches et bien entretenue.
Aîoun est pressentie pour abriter les phases finales de la zone Est, qui s'étaient déroulées l'année dernière à Kiffa. Les responsables de la ligue veulent mettre toutes les chances de leur côté pour réussir ce grand événement. Il faut signaler que c'est la première fois qu'Aioun participe en Basket-ball. La décentralisation prônée par la fédération mauritanienne de basket-ball est pour beaucoup dans ce nouvel engouement de ces villes pour ce sport qui était jusqu'alors méconnu dans ces contrées. Mais les responsables de la ligue d'Aioun ne doivent pas tomber dans la même erreur que ceux de Kiffa dont l'organisation des phases finales l'année dernière a été très critiquée. Ils doivent faire appel à des gens expérimentés pour préparer ce grand rendez-vous sportif.

Match d'exhibition
Les écoles de football à l'honneur
Un match d'exhibition a été organisé mardi dernier au stade de la capitale, en l'honneur des membres de la FIFA venus pour l'inauguration du projet Goal. Cette rencontre a opposé deux écoles de football de Teyarett.
Elle s'est terminée par la fatidique série de tirs aux buts. Les deux équipes ont livré un grand match de football ponctué par des éclairs de futurs génies. La touche de balle, les passes, les feintes, les amortis, tous ces gestes ont été exécutés par ces jeunes footballeurs en herbe, heureux de se retrouver sur un terrain gazonné.
Ils ont montré au public de réelles possibilités dignes des élèves de grandes écoles de football européennes. Mohamed Ben Hammam et les membres de la FIFA présents ont visiblement apprécié le spectacle. Ils ont félicité les encadreurs des équipes pour la qualité du spectacle et demandé à ce que la petite catégorie soit une priorité pour la nouvelle fédération.
Il faut signaler que ces écoles de football sont tenues par des bonnes volontés presque sans moyens. Ces personnes se saignent pour encadrer les jeunes.
Il s'agit pour la plupart d'anciens footballeurs reconvertis en entraîneurs de la petite catégorie.